A compter du 12 août 2008, le constat des risque d’exposition au plomb doit être obligatoirement annexé à tout nouveau contrat de location d’un immeuble affecté tout ou partie à usage d’habitation construit avant le 1er janvier 1949 (Article L .1334-7 du code de la santé publique) ou tout renouvellement du contrat. Jusqu’à présent, ce diagnostic n’était exigé qu’en cas de vente.

A toutes fins utiles, les bailleurs de logements loués meublés ou saisonniers sont concernés, au même titre que les propriétaires de logements soumis à la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989.

En cas de présence de plomb, le bailleur est tenu de le signaler aux occupants. Par ailleurs, il doit procéder, à ses propres frais, aux travaux appropriés pour supprimer le risque d’exposition au plomb tout en garantissant la sécurité des occupants.
Dans l’hypothèse d’un constat positif, le document reste valable six ans.
Cependant, le constat est valable définitivement lorsqu’aucun risque n’est dépisté.

A lire également: Nouveau diagnostic locatif obligatoire: le plomb

Source: Capital

Tags: , ,
4 réponses à “Entrée en vigueur du constat des risques d’exposition au plomb en location”
  1. Lexpert dit :

    Tout est expliqué sur ce site , voir le lien suivant :http://wwww.lexpert.fr/expert-diagnostic-plomb.html

  2. Lexpert dit :

    http://wwww.lexpert.fr/expert-diagnostic-plomb.html

  3. Immobilier dit :

    meme si les diagnostics sont indispensabbles, la profession nécessite néanmoins quelques aménagements.

  4. » Le bailleur peut-il récupérer sur son locataire des frais d’adaptation d’antenne rendus nécessaire par le passage au numérique? - Immobilier Pour Tous dit :

    […] Entrée en vigueur du constat des risques d’exposition au plomb en location (5) […]