Articles Taggués «Taux»

Selon une étude de Empruntis, courtier immobilier en ligne, le taux fixe moyen des prêts immobiliers sur 20 ans a atteint la barre des 5%. C’est le plus haut niveau depuis 2003.

“Les taux d’intérêt destinés aux particuliers ont augmenté de manière notable depuis quelques semaines, enregistrant des hausses de l’ordre de 0,20% entre début mai et mi-juin”, indique un communiqué d’Empruntis.

Toujours d’après Empruntis, “la raison principale de cette hausse importante est la remontée importante des OAT (obligations assimilables du Trésor) qui sont la référence du financement à long terme des banques, celles-ci sont ainsi passées en quelques jours de 4,55% le 2 juin à 4,80% le 18 juin”.

Source: Le Moniteur Expert

Tags: , , , ,

Comments Pas de commentaire »

CréditsLes crédits immobiliers se négocient à des taux de plus en plus élevé depuis quelques mois.
Empruntis, courtier en crédits, observe que les taux “ont tous augmenté dans le courant du mois de mai » et que « pour la première fois depuis très longtemps, la totalité de nos [banques] partenaires ont appliqué des hausses à leur barème. »

Exemple de taux des crédits:
- sur 7 ans: 4,65 %
- sur 10 ans: 4,70 %
- sur 15 ans: 4,80 %
- sur 20 ans: 4,90 %
- sur 25 ans: 5,05 %
- sur 30 ans: 5,40 %

Apparemment, de très bons dossiers ont pu négocier un taux inférieur à 5% sur une période de longue durée. Cela montre que les banques disposent d’une marge de manoeuvre pour conquérir les clients qui les intéressent.

Empruntis ne prévoit pas un retournement de tendance dans les prochaines semaines. “Le cours des OAT (obligation assimilable du trésor), sur lesquelles les banques indexent leurs taux de crédit, semble désormais bien installé au-dessus de 4,50%. ”
Les mois à venir pourraient encore connaître une forte hausse. Affaire à suivre …

Source: Capital

Tags: ,

Comments 3 commentaires »

Le projet de loi préparé par le gouvernement afin de favoriser l’accession à la propriété permettra aux contribuables ayant acquis leur bien immobilier, dans le neuf ou dans l’ancien, à compter du 6 mai 2007 à titre de résidence principale, de bénéficier d’un crédit d’impôt calculé sur les intérêts d’emprunts.
Ils pourront déduire 20% des intérêts de l’emprunt de la somme à payer, au titre de l’imposition sur le revenu.

Ce dispositif devrait s’échelonner sur 5 ans suivant l’achat du logement.
Plafonné à 3 750 € pour les personnes célibataires, 7 500 € pour les couples et des montants majorés de 500 € par personne à charge.
Si l’un des membres du foyer fiscal est handicapé, les montants grimpent respectivement à 7 500 € et 15 000 €.

La première année, le taux de crédit d’impôt représente 40 % de la somme des intérêts d’emprunt et 20 % les quatre années restantes.

La FNAIM se montre satisfaite de l’annonce faite par le Ministre du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique, Monsieur Eric WOERTH, relative à la déduction des intérêts d’emprunts par les accédants à la propriété.

Source: Empruntis

Tags: , , , , , ,

Comments 9 commentaires »

Après le scandale des emprunts à taux variable, l’Assemblée nationale a décidé de prendre en main la question des ces prêts.
Le Député UMP, Frédéric Lefebvre, a présenté, courant mars 2008, un rapport d’information de la commission des Finances qui suggère 15 propositions visant à améliorer l’offre de prêts à taux variable aux emprunteurs.

Les banques ont signé le 22 mai 2008 12 engagements conformes aux recommandations de Frédéric Lefebvre.

Parmi ces engagements:
- suppression du taux d’appel
- amortissement négatif abandonné
- affectation des remboursements anticipés
- simulations pour avertir le client

L’objectif N°1 des ces dispositions:”garantir une bonne compréhension de la part de l’emprunteur et déterminer le niveau de risque acceptable par lui.”

Annexes: Communiqué de la FBF (Fédération Bancaire Française)
Sources: Capital / C Banque

Tags: , , , , , , ,

Comments 3 commentaires »

Le marché de l’immobilier est en train de ralentir.
Cette année, il devrait y avoir une baisse de 3% dans l’ancien et de près de 4% en 2008 voire même 6% en 2009 dans le neuf.

Les banques ne cesse de resserrer leurs conditions d’obtention de crédit ce qui rend l’accession à la propriété notamment aux jeunes ménages, plus difficile.
Dans un article sur Capital, il est cité:

“Selon l’Observatoire, le taux de désistements dus à des refus d’octroi de crédit a atteint les 15% selon le Crédit Logement. Ces difficultés d’accès au financement pourraient pénaliser en premier lieu les moins de 35 ans, qui en ont le plus besoin, en interrompant leur parcours résidentiel fait d’achats et de reventes.”

Notons que les stocks de logements neuf ont explosé: 102 577 unités fin 2007 et 10 000 unités de plus en 3 mois.
Les promoteurs doivent être prêt à faire des sacrifices pour écouler les stocks d’appartements neufs invendus.

Concernant les taux d’intérêts, ces derniers sont pour le moment orientés vers la hausse. En effet, la Banque Centrale Européenne maintient les taux directeurs anormalement élevés.

Ce ralentissement du marché immobilier serait-il du à la crise américaine des subprime?

Source: La Depeche

Tags: , , , , , , , , ,

Comments 3 commentaires »

Taux d’intérêts crédits immobiliers

Selon le site de Empruntis, les taux des crédits immobiliers sont repartis à la hausse.
Les hausses observées sont comprises entre 0,05 et 0,15 points selon les régions en l’espace de 15 jours.
La hausse la plus forte a été observée à l’Est, à savoir, 0,15% sur une durée de 15, 20 et 25 ans.

Taux du marché par régions et écarts constatés entre la région la moins chère et la région la plus chère

  • Sur 15 ans
    Est: 4,85%
    Rhônes Alpes: 4,80%
    Méditerranée: 4,75%
    Sud Ouest: 4,75%
    Ouest: 4,70%
    Ile de France: 4,75%
    Nord: 4,75%
  • Sur 20 ans
    Est: 5,00%
    Rhônes Alpes: 4,95%
    Méditerranée: 4,85%
    Sud Ouest: 4,85%
    Ouest: 4,85%
    Ile de France: 4,90%
    Nord: 4,85%

Un écart de 0,15% sur une période de 15 ans entre les régions de l’Ouest (4,70%) et les régions de l’Est (4,85%).
Un écart de 0,15% sur une période de 20 ans entre les régions du Sud Ouest, Ouest et Méditerranée (4,85%) et de l’Est (5%).

Les taux minima (attribués aux ménages consentis aux meilleurs dossiers)

  • les taux les plus bas sont constatés en Iles de France:
    sur 15 ans: 4,40%
    sur 20 ans: 4,45%
    Sur 25 ans: 4,50%
  • Les taux les plus haut sont constatés dans les régions de l’est et Rhônes Alpes:
    sur 15 ans: Est: 4,61% Rhônes Alpes: 4,60%
    sur 20 ans: Est: 4,65% Rhônes Alpes: 4,65%
    sur 25 ans: Est: 4,78% Rhônes Alpes: 4,80%

Si cette hausse se poursuit et avec les prix de l’immobilier qui stagnent à des prix élevés, certains ménages pourraient à nouveau se retrouver exclus à l’accès à la propriété. Par ailleurs, les acheteurs ont de plus en plus de mal à financer leur acquisition.

Tags: , , ,

Comments Pas de commentaire »